Coronavirus en direct : les « activités sportives individuelles », comme le jogging, seront interdites entre 10 heures et 19 heures à Paris – Le Monde

Boris Johnson, hospitalisé en soins intensifs, reste “sous étroite surveillance”

Le premier ministre britannique, Boris Johnson, testé positif au Covid-19, a passé la nuit en soins intensifs, suscitant une vive inquiétude au Royaume-Uni, dont le gouvernement s’est engagé à poursuivre la lutte contre une épidémie qui empire de jour en jour. L’état de santé du dirigeant conservateur de 55 ans provoque un choc mardi dans le pays, où le Covid-19 a tué près de 5 400 personnes et où plus de 50 000 personnes sont officiellement contaminées .

“Le premier ministre a reçu un soutien en oxygène et il reste sous étroite surveillance”, mais il n’a “pas été placé sous respirateur”, même s’il y en a un à portée de main si nécessaire, a fait savoir Michael Gove, un ministre de premier plan, sur la radio BBC.

Seul chef d’Etat ou de gouvernement d’une grande puissance à avoir été contaminé, Boris Johnson s’était efforcé de continuer à diriger le gouvernement durant sa quarantaine dans son appartement de Downing Street. Même s’il apparaissait marqué dans des messages vidéos postés sur les réseaux sociaux, jusqu’à son hospitalisation dimanche pour passer des “examens”. Mais son état s’est détérioré et il a été transféré lundi soir au service de soins intensifs de l’hôpital St Thomas, juste en face du Parlement de Westminster, dans le centre de Londres.

Jusqu’à son rétablissement, il sera remplacé par le chef de la diplomatie britannique, Dominic Raab, un eurosceptique libéral de 46 ans qui s’est engagé à poursuivre la lutte contre le coronavirus, provisoirement à la tête d’un gouvernement qui fait front commun. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *